Samedi 6 octobre 2012 : Pointe de l'Arcalod, par l'arête Nord

Publié le par fof74

Ca faisait partie des projets. J'avais glané quelques renseignements auprès de Laure et Dani, d'après eux (enfin d'après lui surtout), c'est tranquille ! Rando facile avec juste quelques passages d'escalade ne posant pas de soucis.

C'est (presque) donc avec cette confiance aveugle que je dis OK pour cette arête nord de l'Arcalod.

 

Départ pas trop tôt, même franchement pas en avance en fait - 9 h 30 au parking de ce vallon très encaissé de Saint Ruph - avec les frontales dans le sac, au cas où. Et oui, on sait qu'on n'est jamais très rapides sur les arêtes !

 

Pas de bonnets ni de gants dans le sac, je regrette sincèrement, ça caille cette première demi heure de marche. On quitte le vallon un peu lugubre malgré les couleurs d'automne qui dévoilent leurs charmes pour une piste raide et ensuite un joli sentier vraiment agréable dans la forêt.

P1090540.resizedOn arrive rapidement à la baraque de l'Abbaye où on continue dans la forêt, par une grande traversée et quelques lacets plus raides. Les arbres sont flamboyants, malheureusement le ciel qui se couvre ne leur donne pas l'éclat qui les rendraient vraiment lumineux. On sort de la forêt pour atteindre le bas de la combe de Curtillet là où les choses vont devenir sérieuses. Plus de sentier, mais on le savait.P1090541.resized

Plus de sentier et une pente vraiment raide et du terrain pas toujours commode. On cherche bien la vague sente qui devrait nous aider un peu mais que dalle. Quelques cairns de ci, de là dans le pierrier instable mais rien de vraiment probant au milieu de toutes ces mini sentes créées par les animaux. Bref, on monte comme on peut, heureusement que j'ai les bâtons !

Après bien des efforts nous arrions en plein vent au col de Curtillet, un peu après midi sous un vent bien violent, ça promet pour la suite !

La vue est magnifique sur la Tournette, le lac d'Annecy et le Trélod juste à côté, en revanche pour ce qui est de sommets plus lointains, et même pour le Mont Blanc, c'est un peu voilé, voire bouché.

P1090543.resized  P1090544.resized

 

 

P1090545.resizedOn s'équipe, et on se dirige vers l'arête qui me met tout de suite dans l'ambiance avec un premier ressaut à escalader. C'est facile, droit devant, faut juste s'y refaire !

Le topo est vraiment bien décrit, il y aura bien le 2è ressaut puis la chaine permettant de passer un passage athlétique de manière vraiment bourrine pour ma part ! Ensuite on continue sur l'arête versant E, sans jamais avoir trop de vide, ce sont des pentes bien fuyantes certes à notre gauche mais avec une raideur raisonnable ! P1090546.resizedQuelques passages en grimpouille, puis de nouveau l'arête vraiment jolie et agréable avec cette vue superbe qui se dégage davantage, on dirait que le soleil revient dans la partie.

 

On arrive au rappel et c'est là que ça se gâte un peu. Je lance la corde juste au dessus de la brèche mais en fait c'est sans doute pas là que c'est le plus aisé.

Par contre plus dans l'axe du relais (enfin des multiples sangles accrochées dans une belle lunules qui servent de relais) ça commence à faire haut et c'est vraiment vertical. Finalement je ne me le sens pas en premier, je laisse donc Stef y aller. "aaaaaaaaaah ça finit en fil d'araignée" Bah voilà, merveilleux...P1090550.resized

C'est à mon tour. Comme le dirait un ancien camarade de cordée "purée, j'suis pétée de trouille !!"

Fiou, j'ai du mal à m'engager, encore une petite vérif' que mes mousquetons sont bien vissés, que mon autobloquant bloque bien, que mon baudard est bien mis, "eh au fait y a pas eu de rappel de matos sur mon baudard, hein ??!". Bref, au bout que quelques minutes, je me lance. Une fois dans la pente, ça va tout seul, même le fil d'araignée, super ludique !!

 

P1090552.resizedEncore un peu de grimpe ensuite, de l'arête entre ciel et terre, devant nous le sommet n'est pas encore là et il semble que l'arête s'effile. En fait non, cela restera toujours aussi plaisant, certes, le vide est bien rpésent de part et d'autre mais la progression est bien agréable . Je me surprend à aimer passer P1090553.resizedcette corde que je n'apprécie guère généralement autour des blocs rocheux, à chercher là où elle pourra protéger en cas de glissade.

La fameuse boite aux lettres est devant nous, c'est juste un trou à passer, encore quelques pas de grimpouille et la croix du sommet est là.

 

P1090554.resized

 

 

 

Mon estomac crie famine (normal il est 15 h 15) !!!

Dommage que le temps (le ciel) se couvre et le temps, lui passe si vite, la descente est encore longue.

On quitte donc cette magnifique vue sur toutes les Alpes françaises du Buet au Mont Aiguille en passant par le Pourri, la Grande Casse, les Aiguilles d'Arves... pour commencer la désescalade de la voie normale de l'Arcalod.P1090555.resized Ils auraient pu mettre une protection dans certains passages du haut, parce que faut aps se la coller à certains endroits...

Les dalles que l'on longe sont par contre impressionnantes, du bon calcaire dans toute sa splendueur !

Après de longs moments passés à descendre dans quelques failles on se retrouve enfin sur el sentier et au col d'Orgeval. Le soleil a disparu derrière l'Arcalod.

Le sentier ramenant à la baraque de l'abbaye est vraiment, mais vraiment très plaisant à descendre, jamais cassant, joli, c'est rare ! Et en plus à part deux trois endroit, ça doit être une pure meveille à vtt !

On rejoint parfois dans la pénombre dans la foret la baraque de l'abbaye où on accélère le pas pour vite arriver. On n'aura pas sorti les frontales, certes, mais il s'en fallait de 30 petites minutes pour qu'on aient besoin d 'elles !

 

l'excellet topo de cette balade aérienne est ici link

Publié dans rando pédestre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ta p'tite manman 09/10/2012 11:46

eh ben que d'aventure encore ! Les photos automnales sont magnifiques.. nous n'en sommes pas encore là ici... évidemment, tu as beau citer les sommets... je ne reconnais rien de rien !! ça t'étonne
??

ThierryThierry 08/10/2012 19:38

Une bien belle randonnée...