Samedi 24 mars 2012 : Nano c2cg2g au Buet !

Publié le par fof74

 

03 24 buet 01

 

Vendredi soir déjà pas de bonne heure :

"bon, je vais où demain, toute seule ??? Ah non j'ai pas du tout envie d'aller dans les Aravis. Pis, non, j'ai pas envie d'être toute seule en fait.

Ouiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnn, mes compagnons de ski possibles ne sont pas dispos :'-(

Et en plus je ne me sens pas prête pour faire plus de 1200 m de déniv, alors où aller ?

Et si.... et si le virtuel avait parfois du bon ?"


En dernière minute, je rallie une mini collective c2c en partance.... pour le Buet ! (pour quelqu'un qui voulait se la jouer petite déniv c'est rapé !)

 

03 24 buet 02Mais quand arrivent les aurores à Vallorcine, le vallon de Bérard qui a bien regelé et la bonne humeur de Pauline, Bertrand et Agnès, je me dis que finalement, la journée s'annonce plutôt sous les meilleures auspices possibles.

 

Papotage, pipelettage même, concentration dans les passages raides et verglacés de Bérard, contemplation vers tous ces cols des Aiguilles Rouges tracés et surtracés, le tout dans un rythme qui me va à merveille.

 

03 24 buet 03On arrive au soleil, au milieu de nombreux groupes (mais bon au Buet, on est rarement tout seul, hein !), et si mes souvenirs sont bons, au terme de cette bonne grimpette après le refuge, il reste une longue traversée, le mur final et l'arête !

 

Pauline montre des signes de "fiou, le Buet, bin c'est long quand même", ni une ni deux, Bertrand lui somme sans contradiction possible de lui donner son sac (lourd son sac ! Pauline, mais qu'est-ce que tu peux bien mettre dans ton sac ??).

 

Un autre mur (tiens me rappelais plus de celui là moi)

Il commence à faire bien chaud.

Mais les conditions de neige restent pour le moins correctes.

Ah tiens, la traversée.

 

03 24 buet 05

Nickel, le dernier mur qui m'avait paru un calvaire il y a deux ans est super bien tracé et me semble plus court (ouais enfin il y a deux ans, je l'avais trouvé petit de visu ce mur - moins ensuite en étant dedans).

 

03 24 buet 07Pauline arrive au pied du mur (c'est le cas de le dire !) à la limite du coulage de bièle.

Ah non, nous n'irons pas au Buet sans toi !

Bertrand (encore !) l'abreuve, la nourrit et moi je n'ai qu'un mot d'ordre : tu suis mes talons, à MON rythme.

 Après une grosse pause contemplation (c'est toujours aussi beau cette vue sur le Mont Blanc, les Fiz, le lac d'Anterne dont on voit un petit bout. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh

 

C'est reparti.

Pauline dans mes talons qui malgré la fatigue irait bien plus vite. Non, je continuerai à aller lentement, et à papoter, ça fait oublier la fatigue !

Yes l'arête, et un dernier sprint et c'est le sommet !!!

Bravo bravo à notre fine équipe d'être tous montés au sommet du Buet !

 

Une énorme pause picnic au soleil, sans cramer et sans trop de vent, c'est royal !

03 24 buet 08  03 24 buet 09

La descente aussi elle va être royale !

Hé, j'ai beau me taper l'incruste, j'ai plus d'un tour dans mon sac et vues les conditions, je propose de descente par le Creux aux Vaches (de toute manière, y a quasi personne qui descend par la voie de montée !)

 

03 24 buet 10Je retrouve le premier mur, ces pentes juste assez raides pour sortir de la montagne à vaches et assez douces pour y aller en sécurité.

La traversée scabreuse par temps doux vers la cascade.

L'entrée magique dans les goulets du Creux aux Vaches.

En haut, c'était grandes courbes à gogo

Là avec les bosses et la neige douce, il faut en avoir gardé dans le scuisses pour rebondir à chaque virage.

je n'en reviens pas, j'ai une forme d'enfer qui me permet toutes les audaces sur mes skis aujourd'hui. Régal, un pur régal !

 

Chacun descend à son ryhtme, mais tout le monde a un sourire grand comme ça sur les lèvres.

 

03 24 buet 12

 

On retrouve le vallon de Bérard, joliment ensoleillé, on se croirait dans un paysage de contes de fées !

La cerise sur le gateau c'est l'enneigement exceptionnel du vallon de Bérard. Point de grosses boules de coulées ni de racines qui rendent cette fin de descente parfois un peu scabreuse.

03 24 buet 13Avec tous les passages, cela a créé une piste de border cross hallucinante. Des virages relevés, des petits sauts, on joue avec les arbres, le relief, j'adore !

 

Bref, on arrive tous en bas débordants d'enthousiasme.

Il reste une petite place au bar du Buet, ça tombe bien il fallait bien une bière pour fêter cela !

 

 

 

Publié dans ski de rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
cool ! tu t'éclates avec la vidéo, normal c'est super ! Alors le petit goulet là (enfin bien trop long moi) et le vallon du Bérard.. vraiment pas assez large lui ! Mais j'ai crû apercevoir une<br /> position chasse-neige.. dans des endroits un peu olé olé, ça me rassure, car sûrement j'aurais fait pareil !! Big bisous
Répondre