Samedi 20 et Dimanche 28 Juillet 2013 : Deux grandes voies, la Tête de la Balme (Beaufortain) et "les Vacances de Chloé" (Belledonne), impressions diverses et variées...

Publié le par fof74

Au menu aujourd'hui, les deux dernières sorties "escalade" de ce mois de juillet bien rempli de montagne !

 

 

P1100919P1100977Je vous présente donc à ma gauche la Tête de la Balme, sommet peu individualisé plutôt caché devant l'imposante Pierra Menta ; et à ma droite la Pointe des Enfants, sous sommet du Gran Van en Belledonne, que nous avons parcouru par la voie "les Vacances de Chloé".

Alors déjà Chloé si tu me lis, sache que pour une voie de "vacances" j'ai pas trouvé ça de tout repos pour le moral.

 

P1020125P1020158

 

 

 

Points communs de ces deux voies. Bin, heu, la difficulté modérée. C'est vrai on n'est pas dans le 7b+ mais dans le 4sup max, et même deux longueurs de 5a pour la Balme (et un pas de 6a si on fait la variante, ce que l'on a fait, en tirant au clou pour que ce soit plus simple).

 

 

 

 

 

P1100920P1100963Autre point commun, l'approche. On n'est pas à 10 minutes du parking, grimpeurs de couenne exclusifs s'abstenir !!! Faut marcher deux heures, donc partir tôt parce que il faut penser à rentrer aussi après. une fois au sommet, on n'est pas encore rendus à la voiture.

 

P1100938P1100965Sincèrement, le retour de la Tête de la Balme est assez fatiguant (hum la grosse piste longue qui n'en finit plus - je pense que je l'ai trouvé interminable surtout parce que j'avais les avant bras qui cramaient, c'est malin d'avoir oublié la crème solaire dans la voiture). Quant à la Pointe des Enfants, non seulement le chemin de descente est plus que désagréable - petits cailloux qui ripent bien sous les pieds et les montées et descentes après les Lacs Robert, merci bien.

 

Pour les points communs on va s'arrêter là.
Deux ambiances carréments différentes pour la suite. Tout est dans la description du topo Escalade Plaisir.
P1020122P1020152Pour la Tête de la Balme, dôtée de 3* quand même, on parle d'une "très belle escalade abordable et variée, sur un excellent gneiss riche en quatrz et bien sculpté. Un must dans ce niveau de difficulté". Sincèrement, ça fait envie. Quand en face j'ai une seule malheureuse * et surtout cette description qui est là assurément pour décourager les grimpeurs modestes "Ambiance "face nord". Terrain raide, cheminement astucieux parfois aérien (parfois, il est gentil, c'est souvent quand même !!!) et équipement aéré (ouf on avait des coinceurs !) font de cette voie un itinéraire à fort caractère, à ne pas sous estimer malgré sa difficulté modeste". En fait quand on a lu ça on a tout lu !

 

P1020128P1100971Rajoutez par là dessus une nuit en bivouac plus que pourrie à Chamrousse avec un vent à soulever une toile de tente, et vous avez là une motivation d'enfer pour gravir cette voie. Là où à la Tête de la Balme nous avons grimpé en réversible (et j'ai même fait l'une des deux longueurs en 5a en tête, trop fière de moi sur ce coup là !) à la Pointe des Enfants, j'ai très lâchement laissé Stef grimper devant, sauf les dernières longueurs où, après tout, autant en finir et grimper sans se poser de questions.

 

P1100937P1100968Plaisir donc à la Tête de la Balme, que je recommande absolument. C'est très agréable en terme de grimpe, sur un rocher sur lequel tout tient, la vue est pas "pourrie "du tout sur le mont pourri, la Grande Casse, le refuge de Presset tout proche..., c'est au soleil (ne pas oublier la crème !!!). Les deux longueurs de 5a ne sont pas difficiles mais un peu impressionnantes par rapport au reste de la voie. C'était presque en haut si au bout des P110093314 longueurP1020151s j'en aurais pas redemandé un peu !

Moins de plaisir à la Pointe des Enfants assurément. Le vent violent qui a fait voler les cordes et le manque de soleil dans cette ambiance déjà beaucoup plus austère n'y sont sans doute pas pour rien. Le cheminement parfois spécial par rapport aux points non plus. Je me faisais tout un patakès que la fameuse "rampe" c'est surtout la longueur qui permet d'y accéder qui est impressionnante.

Mine de rien, je ne pensais pas passer si bien. Rester concentrée, sans partir perdante au premier abord (pourtant le départ de quelques longueurs m'ont laissées bien dubitative, y avait du gaz en dessous de ces traversées !!!). Donc tout n'est pas perdu ! Verdict la semaine prochaine sur le granit de la Bérarde pour valider cette "renaissance" ? en escalade...

 

P1020127

 

P1100923L'attaque de la "variante" de départ en 6a (1 pas et une cordelete fixe ;-) )

de la Tête de la Balme

 

 

P1100970P1100976

 

 

 

 

 

Ambiance "yadugaz" à la Pointe des Enfants

Publié dans escalade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article