Samedi 18 mai 2013 : Poudre poudre poudre à la Tête des Lindars

Publié le par fof74

P1100443.JPG5 h 30

"-Allez, il faut se lever !

-hmmmmmmmmmmmmm

[...] il fait comment dehors ?

-C'est tout dégagé, il fait super beau"

Branle bas de ocmbat, vite vite vite, le petit déj, les skis dans la voiture, la route, viiiiiiiiiiiiiiiite, c'est pas prévu que ça dure le beau temps (j'y crois pas tellement cela semble iréel un ciel tout dégagé en ce printemps décidément vraiment pourri !)

Nos ardeurs sont vite calmées sur la route justement parce qu'à partir de Vernand, on se croirait en plein hiver. Neige regelée, verglas, la descente jsuqu'à Flaine se fait sur des oeufs.

 

P1100446P1100447Au parking nous arrivons les premiers, puis une puis deux puis trois voitures se garent en l'espace de 5 minutes. Neige fraiche au programme. Ambiance de novembre, oui, avec les sapins tous blancs, un chaussage skis aux pieds depuis la voiture et un ciel d'un bleu immense. Le truc qui fait du bien par où ça passe ! Parce qu'on a beau dire, mais je suis vraiment en manque de soleil, là le réservoir il est vide, vide vide. Donc on va tenter de le remplir un petit peu.

 

P1100448

 

 

 

 

 

 

Montée tranquille vers le télécabine, avec la vallée de l'Arve toute verte en bas.

P1100449Au départ du télésiège des lindars on hésite, Colonney, Lindars... ce sera au plus simple !

Ah ce soleil, vraiment c'est merveilleux !

 

 

 

 

 

P1100450  P1100451

Sauf que ça ne va pas durer. Certes la vue sur le Mont Blanc est comme d'habitude magnifique mais le Mont Blanc, il tire un peu la tronche sous ce ciel de foehn qui lui obstrue un peu la vue.

 

P1100456

 

P1100453

P1100457On est passé versant Platé et il y a vraiment une belle ambiance. Puis, le sommet du télésiège et la montée finale aux Lindars. Le mauvais arrive à grands pas, c'est tout noir sur le Bargy.

P1100459Tiens une trace va du sommet jusqu'au Colonney, et finalement on pourrait pousser un peu plus loin non ? (la neige a l'air excellentissime !)

50 mètres plus loin, heu en fait non merci, le passage est un poil trop aérien et expo pour moi !

 

Du coup on dépeaute et c'est parti pour la descente, directe sous le télésiège. Ah là là, la poudreuse y est topissime ! Un peu spécial avec le relief qui apparait bien en dessous, mais quel régal (flûte, ça me ferait presque pas regretter qu'en plein mois de mai, on devrait aller à fond sur de la bonne neigP1100461e de printemps...). Au col de Monthieu, on y monterait presque, au Colonney, maintenant que la trace est bien faite !

Mais un déménagement nous attend, alors on en traine pas (et puis le temps qui commence à virer nous fait aussi vite descendre).

P1100463

P1100466P1100468Depuis Méphisto, j'ai qu'une envie c'est de ne pas m'arrêter une seule fois en descendant ! Il y a deux traces, seulement deux traces, on a les pistes non damées de Flaine pour nous tous seuls, c'est que du bonheur !

Sur la fin, ça colle un peu, même franchement, un passage fait quelques belles éraflures sous les skis (ça a fondu à vitesse grand V sur les portions jamais damées) mais une fois en bas, rha, quelle joie d'avoir enfin eu la tête au soleil ! Et il est 10 h 30, on a toute la journée devant nous !

 

P1100469

Publié dans ski de rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article