Noël 2012 au Simplon..... Bricolages en tous genres...

Publié le par fof74

 

Noël au SImplon, c'était décidé depuis quelques semaines déjà. Oui mais voilà, c'est bien la fin du monde qui était prédite en cette fin décembre et pour cause : de la neige à gogo, des redoux à n'en plus finir, de la pluie, du vent, bref des conditions dignes de l'Apocalypse après le Déluge.

 

  12 24 spitzhorli 02

Vue sur le Tochuhorn depuis le col

 

Après X bulletins météos et bulletins d'avalanches tous plus contradictoires les uns que les autres (enfin sur les risques d'avalanches, non c'était plutôt l'unanimité, la prudence était de mise) nous voilà tout de même partis pour le col du Simplon où le programme, plutôt perturbé en fonction de la météo capricieuse (mais ça aurait pu être pire) et des conditions nivologiques parfois douteuses s'est déroulé ainsi

 

 

 

 

12 24 spitzhorli 10Lundi 24 décembre 2012 : Spitzhorli 2737 m par là link, grand beau temps à notre arrivée, on aura au moins profité une journée de la magnifique vue là haut !

Lundi 24 décembre 2012 : Noël au Simplon épisode 1, Sommet du Spitzhorli 2737 m

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 25 caillou 02.resizedMardi 25 décembre 2012 : But au Galehorn le matin link et semi but au dessus du "Caillou" de l'Hospice l'après midi

le tout dans une météo et une neige plus que changeantes !

le récit complet c'est par ici Mardi 25 décembre 2012 : Noël au Simplon, épisode 2 ; 2 buts dans une journée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12 26 staldhorn 04.resizedMercredi 26 décembre 2012 : But au Magehorn le matin (on a pris goût aux buts durant ce séjour !) link et une belle victoire d'après midi au Staldhorn 2462 m link

 

 

 

 

 

L'accueil à l'Hospice du SImplon est très sympathique, je recommande comme point de base ! Il y a une multitude de belles courses à faire, même si une période un peu plus avancée en saison est sans doute plus propice à de meilleures escapades ! 12 26 staldhorn 12.resized

 

 

Publié dans ski de rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article