Mercredi 13 février 2013 : After taff à Mayères !

Publié le par fof74

Une sortie vite fait bien fait en sortant du boulot.

Les skis étaient dans la voiture depuis la veille au soir, et hop à 15 h 07 précises je roulais en direction de Burzier pour une petite montée sèche histoire de me décrasser.

Je voulais me mettre dans le rouge, j'ai été servie !

La trace de départ est raide et peu régulière, je monte comme une tarée et je souffle comme un boeuf ! 

02 13 mayères 02.resizedMais ça fait du bien, surtout que même si le temps n'est pas aussi beau que prévu, c'est bien chouette quand même, les Dômes de Miage émergent de la mer de nuage, le glacier d'Armancette est presque une inviation à de prochaines jolies courbes !

 

Quand je récupère la piste damée qui monte au Tornieux, là le rythme est génial, j'ai gardé ma cadence très rapide mais c'est beaucoup plus régulier, je me fais vraiment plaisir dans cet effort !

 

02 13 mayères 03.resizedAreu se dore au soleil, je pense que le vallon de Doran juste derrière est épargné du brouillard tandis que les Quatre Têtes elles aussi sortent de la brume. Par contre un vilain nuage reste bien coincé devant le soleil, il ne le lâchera pas et je resterai donc à l'ombre tout du long. J'arrive déjà au bout de 50 minutes de montée (pour 600 m c'est plutôt pas mal !!).

02 13 mayères 05.resized

02 13 mayères 07.resized

 

Contemplation rapide, dépeautage et go en bas direct dans une neige excellente. Ca manque de pente ici pour vraiment profiter des conditions de neige exceptionnelles de ces jours ci !!

 

02 13 mayères 08.resized

vec la montée sèche dnas les jambes, pfiou cette descente finit de m'achever ! Le clou du spectacle c'est l'arrivée à Burzier, je savais que les propriétaires du coin s'étaient barricadés pour échapper aux traces de ski dans leur jardin, ce que je comprends mais là, on frise le ridicule quand même. Cloture de 3 m de haut, sens interdits partout et même pour accéder au parking il y a un mur, oui un mur de béton de 3 m de haut. Je suis déjà trop basse pour m'échapper de cette voie sans issue alors je fais comme mes prédécesseurs, je lance mes skis de l'autre côté du mur, mes bâtons mon sac j'escalade le tout (c'est facile avec la neige qu'il y a on est vite en haut !) et splaff, j'atterris quelques mètres plus bas. Nanmého !

 

Le meilleur, c'est que j'ai réussi à être à l'heure pour récupérer mes loulous, chic ! A refaire !

 

 

 

 

02 13 mayères 10.resized

Publié dans ski de rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ta p'tite manman 25/02/2013 14:45

ah ah, les cons sont partout ! Graves quand même ! Les photos toujours aussi belles ! Et quelle patate !