Lundi 24 décembre 2012 : Noël au Simplon épisode 1, Sommet du Spitzhorli 2737 m

Publié le par fof74

Dans le calme d'un dortoir de l'Hospice du Simplon, 17 h 45

 

Finalement, on y est à l'Hospice du Simplon. Que d'hésitations cependant ! Météo annoncée pourrie une semaine avant puis n'allant guère en s'améliorant, cette nivologie non moins pourrie avec la pluie à 2300 m du WE passé, un isotherme zéro plutôt haut, bref, on y est allés parce qu'ailleurs ce n'était pas mieux !

12 24 spitzhorli 03

12 24 spitzhorli 01Que d'hésitations également en arrivant sur le parking à 8 h 40 après une petite nuit terminée quatre heures plus tôt.

Ah. C'est pas trop tracé le secteur :-/

Quelques descentes entre le Tochuhorn et le Staldhorn. Une neige à l'apparence plus que soufflée. Y manquait plus que ça, neige croûtée en bas, cartonnée en haut. Bon appétit... Une vague trace vers le Spitzhorli, a priori objectif du jour. Trace qui part on ne sait pas d'où (mais pas du col), et s'arrête au sommet d'un petit escarpement.

Bon.

S'ils n'ont pas continué c'est que c'était pourri ou trop craignos.

Et personne encore en route pour tracer d'autres pentes. Merveilleux.

 

12 24 spitzhorli 04Du coup, bon an mal an, avec cette motivation (huuuuuuuum exceptionnelle la motivation !), on suit LA trace que tout le monde a empruntée. De toute façon, heureusement qu'il fait beau parce que question ski, on va approcher le degré juste supérieur à zéro. C'est crouté. C'était évident, hier il a fait 12 24 spitzhorli 07chaud, la poudre s'est humidifiée et aujourd'hui au matin et bé, il fait froid donc tout a regelé au dessus.

Stef lorgne quand même pour récupérer la trace du Spitzhorli. Mais là on s'en est définitivement éloignés. Sauf que 3 poursuivants tentent de la rejoindre. Stef décide de passer derrière eux. 12 24 spitzhorli 08 Traversée sous les raides pentes du Tochuhorn qui ont déjà un peu purgé mais qui n'attendent qu'encore un peu de soleil pour continuer à couler ! 12 24 spitzhorli 09C'est tout ce que j'aime ! On arrive au dessus de la trace qui semblait s'arrêter mais en fait, non, les skieurs avaient continué. Là, on suit nos 3 éclaireurs du jour qui en réalité se dirigent vers le Tochuhorn. Rebelote on est montés trop haut !

On descend vers un immense replat vierge mais... ultra soufflé !

12 24 spitzhorli 15

12 24 spitzhorli 12C'est plus des vagues de neige, c'est un véritable océan tourmenté là ! On finit donc par atteindre le sommet du Spitzhorli, pourtant c'était pas gagné d'avance !

La vue est somptueuse en haut. Tout le Haut Valais. Le Dom, la Lenzspitze, le Nadelhorn, un bout du Cervin, le Mont Rose aussi, l'Alphubel, le Weisshorn, le Bishorn juste à côté ; et en face le glacier d'Aletsch avec tout l'Oberland, mais là je sèche sur les noms des sommets. Il doit bien y avoir le Finsterarhorn doit bien se trouver quelque part, et tous ses copains du secteur. Malheureusemnt comme il fait froid, on ne s'éternise pas.

La descente ??? Ce fut pas tant pire ! Heureusement les rares endroits où il y avait un peu dee pente le carton était dur et permettait de skier. Ensuite il suffisait d'aller tout droit ! 12 24 spitzhorli 18En dessous c'était humide mais skiant. Il a juste fallut remonter quelques fois, chose dont j'ai une sainte horreur (et ça s'arrange pas avec l'âge !!). Contents d'être en bas quand même, de se poser un peu au clame à l'Hospice !

En revanche, demain, les conditions sont prévues de se dégrader, ouille.

Publié dans ski de rando

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article