Dimanche 2 octobre 2011 : Magie d'automne à l'Aiguille de Roselette

Publié le par fof74

10 09 roselette 06 

link

 

 

When she was just a girl

She expected the world

But it flew away from her reach

So she ran away in her sleep

Dreamed of Paradise

Every time she closed her eyes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela pourrait bien ressembler à un petit bout de paradis, ce coin du haut val Montjoie sous les feux de l'automne.

Un froid mordant en début de matinée mais un soleil qui réchauffe petit à petit. Et ces couleurs si riches, si chaudes quant à elles, illuminant le paysage au grand complet.

10 09 roselette 02    10 09 roselette 03

 

Tandis que le soleil se lève sur Tré la Tête ........                                     il respendit déjà sur Roselette

et les Dômes de Miage

 

10 09 roselette 05Les herbes roussies, les myrtilles rougeoyantes, et ce ciel d'automne si pur. Quand en plus, en s'élevant et en quittant le TMB et le froid vallon de Balme pour monter dans les alpages dominés par les cols des Chasseurs, Cicle et de la Fenêtre, les neiges et glaciers des hauts sommets du bassin de Tré la Tête se joignent au concert, tout n'est qu'harmonie.

 

10 09 roselette 08On a marché tranquille, papoté aussi, profitant VRAIMENT de cette magnifique journée, prenant un petite pause de temps en temps rien que pour admirer et contempler. Rien que du bonheur cette montée au col de la Fenêtre ! Un peu raide sur la fin mais si belle dans ces prairies. Le mont Blanc et ses deux bosses était une fois encore si majestueux. Ah (soupir) cela devait une journée de rêve pour fouler son sommet...

 

 

 

10 09 roselette 07

 

10 09 roselette 09

10 09 roselette 1110 09 roselette 12Au col de la Fenêtre, apparaissent les douces courbes des prémices du Beaufortain. Les arêtes déchiquetées des Aravis. Et notre escapade du jour hors sentiers battus vers le sommet de l'Aiguille de Roselette que nous aurait presque fait oublier notre montée idyllique jusque là.

 

10 09 roselette 15Stef voudra que l'on suive scupuleusement le fil de l'arête ce que nous avons fait dans la mesure du possible ! Ce qui corse un peu la difficutlé de cette rando du vertige. Il a fallut grimpouiller, se mettre debout sur les cailloux (j'aime toujours aussi peu ça !!), passer des cheminées foireuses - mmmmmmmmmmm les prises de pieds et de mains sur les genévriers..., et surtout faire bien attention à mon second de cordée dans la première partie. Gérer les moments de grimpe, les anneaux, les distances, je m'emmèle un peu les pinceaux de temps en temps !

 

 

 

 

10 09 roselette 16   10 09 roselette 17

 

10 09 roselette 18Une fois au sommet il est déjà tard (enfin pas super tôt !)

La descente est un peu pénible, elle est réputée raide, et elle l'est vraiment. Sur un sentier très caillouteux et pas mal glissant. Méfiance donc.

En bas, sous l'Aiguille, Le Mont Blanc omniprésent règne toujours. Les lumières commencent à raser les pentes, pourtant on n'est que dans l'après midi. La descente finale pour rejoindre au plus vite Notre Dame de la Gorge sera elle aussi assez peu agréable mais rien qui ne puisse altérer la joie de cette journée partagée sur fond de carte postale !

 

 

10 09 roselette 19

Et pour suivre nos traces et retrouver, peut-être, cette ambiance magique c'est par là link

Publié dans rando pédestre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Matthieu 09/10/2011 22:30


Bonjour,
C'est marrant, je suis tombé sur vos photos ce soir sur C2C et quand je regarde les date je vois qu'on était au même endroit le landemain.
C'était aussi pour nous une très belle rando, seuls au milieu de couleurs somptueuses.
On a failli se croiser.
Bonne continuation et à bientôt sur les sentiers de nos alpes.
Matthieu